Barefoot Surf Travel
Surf Coaching Retreats - Surf Better, Faster
barefootsurftravel.com

Apprenez les étapes pour faire des « Cutbacks » et des « Roundhouse Cutbacks »

Définition d’un « Cutback »

Lorsqu’un surfeur change de direction grâce à un virage, en utilisant ses « rails » pour revenir en arrière vers le « pocket ». C’est une manœuvre cruciale car elle place le surfeur vers la « source de puissance » (« pocket »): la partie la plus abrupte et la plus agréable de la vague.

Niveau de surfeur: Intermédiaire à experts

Définition d’un « Roundhouse Cutback »

Un changement complet de direction de 180 degrés à partir de l’épaule jusqu’au « pocket », en dessinant une figure « 8 » sur la vague. Habituellement, cette manœuvre se termine par un rebond dans le « white water ».

Niveau de surfeur: Avancé à experts

Votre cutback doit être en fonction de la vague

  • Petite vague faible = cutback rapide et serré, afin de ne pas perdre de vitesse.
  • Puissantes vagues ouvertes = virages larges, fluides et puissants en partant de plus loin sur l’épaule, jusqu’au « pocket ».
Étape par Étape:

* Notez que les images ci-dessous proviennent d’un roundhouse cutback de « niveau avancé », mais que les mêmes techniques sont appliquées à une cutback de niveau intermédiaire. Le cutback plus avancé aide mieux à démontrer l’utilisation des « rails » et des mouvements du haut du corps.

« Forehand Cutback »

Étape 1

Générer de la vitesse + Faible Bottom Turn

Le surfeur génère de la vitesse avant son cutback. Pour débuter la manœuvre, il fait un bottom turn qui lui donne un angle léger vers l’épaule alors qu’il décompresse.

L’un des aspects les plus importants d’un cutback est de générer une vitesse maximale avant la manœuvre. Cela vous évitera de rester pris sur l’épaule sans vitesse.

Étape 2

Lorsque le Surfeur arrive en Haut de la vague:

Tout d’abord, il compresse son bas du corps, et déplace son poids principalement sur son pied arrière. Il fait cela pour engager les « fins » et pour l’aider à commencer à pivoter vers le « pocket ».

Deuxièmement, sa main gauche s’étend vers la vague. Cela l’aidera à ouvrir ses épaules et sa poitrine vers le « pocket ».

Troisièmement, sa position creuse son rail intérieur dans l’eau (le côté gauche du surfboard sur cette image.

 Étape 3

Tourner le haut du Corps vers le Pocket

Le surfeur tourne alors sa tête vers le pocket. Il tourne ses épaules et ses bras vers le pocket pour aider son changement de direction.

Remarquez comment il tient toujours son « rail » dans l’eau.

Étape 4

Les hanches et les jambes suivent la direction

Après avoir tourné son haut du corps vers le pocket, maintenant ses hanches et ses jambes suivent ce changement de direction pour également pointer à la même place.

Lorsqu’il s’approche du « white water », sa tête commence à retourner vers l’épaule de la vague.

Remarquez comment il tient toujours son rail.

Étape 5

Rebondir dans le white water

Lorsque le surfboard frappe le white water, le surfeur a déjà tourné ses épaules et sa poitrine face à l’endroit où il veut aller : vers l’épaule de la vague. Sa planche suivra car il applique plus de poids sur ses orteils.

Notez comment ses genoux sont pliés pour absorber le choc quand il frappe le white water.

* Ce « rebond » dans le white water fait de ce cutback un roundhouse cutback. Le rebond l’aide à reprendre de la vitesse pour retourner vers l’épaule. Ce n’est pas obligatoire, vous pouvez également revenir vers l’épaule sans rebondir dans le « lip ».

Étape 6

De retour dans le Pocket

Le surfeur est maintenant de retour dans le « pocket », où la vague est raide, amusante et offre de nombreuses possibilités.

Comment faire des « Backside Cutbacks »

Les backside cutbacks sont très similaires aux frontside cutbacks et peuvent paraître plus faciles à faire, car vous faites face au pocket lorsque vous revenez vers la source de puissance de la vague.

Notez comment les techniques sont identiques:

1. Décompression, lorsque l’on monte la vague.
2. Compression, pression sur le pied arrière au-dessus des « fins ». Déposer la main sur la vague et commencer le virage. Tourner la tête vers le « pocket ».
3. Tourner les bras et les épaules puis les hanches et les jambes suivent le mouvement.
4. Maintenir le rail dans l’eau jusqu’à ce que l’on rejoigne le pocket.

Conseils Supplémentaires

  • Placez votre main au bas de la vague et utilisez-la comme point de pivotement.
  • Prenez la bonne vague. Il est plus facile de pratiquer sur des vagues de qualité et prévisibles (exemple: pointbreaks).
  • Tenez votre rail dans l’eau tout au long du virage. C’est de cette façon que vous obtenez un virage fluide et puissant qui a du style!
  • Trouvez la section appropriée. Vous avez de la difficulté à terminer votre rotation à temps? Essayez de surfer plus loin sur l’épaule avant de commencer à revenir vers le pocket. Pris de surprise, sans vitesse sur l’épaule? Essayez de faire vos cutbacks sur des parties plus abruptes d’une vague.
  • Vous ne pouvez pas aller trop vite. La vitesse, c’​​est votre amie et elle facilite cette manœuvre.
  • Mettre le Pied arrière plus loin sur le « tail pad ». Si votre pied arrière est placé trop haut, vous n’obtiendrez pas la rotation appropriée (pivotement) pour revenir en arrière vers le pocket, en utilisant vos fins correctement. Placer son pied arrière sur le coussin d’adhérence (ou « traction pad ») c’est bien, mais le placer complètement à l’arrière du traction pad, c’est encore mieux.
Autres Articles qui pourraient vous Intéresser