Barefoot Surf Travel
Surf Coaching Retreats - Surf Better, Faster
barefootsurftravel.com

Comprendre comment différents « setups » d’ailerons (ou « dérives ») peuvent changer la réaction du surfboard.

Tout comme les dimensions de la planche, les ailerons offrent des possibilités presque infinies avec différentes tailles, matériaux, flexibilités et configurations. Les dérives peuvent sembler petites par rapport au surfboard, mais ne fiez-vous pas aux apparences. Elles ont un impact majeur sur la réponse et sur la performance de votre planche de surf, surtout une fois que vous commencez à progresser vers un niveau intermédiaire ou avancé.

Les « fins » sont importantes, car ce sont les appareils qui vous donnent de la stabilité, du contrôle et de la direction sur votre planche de surf. Elles vous aident à maintenir votre vitesse et à « couper » à travers l’eau, d’une manière qui serait impossible sur un surfboard sans ailerons.

Il existe de nombreuses configurations de dérives. Ici, nous nous concentrerons sur les 4 plus populaires, en analysant leurs points forts, leurs faiblesses et le type de conditions dans lesquelles elles excellent.

Single Fin

L’aileron singulier (« Single Fin ») est plus courant sur les longboards. Cette configuration de fin est considérée comme dépassée par certains, mais elle est encore appréciée par d’autres, car elle donne une sensation différente dans les vagues. Ces ailerons sont habituellement longs et larges, assez grands pour assurer le contrôle de la planche de surf à eux seuls.

Conditions Idéales: petites à moyennes vagues. Ou les vagues un peu plus grosses qui ont moins de puissance.

Forces:

Offre une bonne vitesse, car moins de « fins » créé moins de traînée (« friction »). Les single fins sont faits pour des virages prononcés et lents. La grande taille de l’aileron simple peut aider à éviter de glisser hors de contrôle dans le tube.

Faiblesses:

Difficile de faire des virages rapides et vifs. Les surfeurs peuvent se sentir instables, surtout lorsqu’ils ne sont pas habitués au single fin.


Twin Fin

Les twin fins (ailerons « jumeaux » en français) sont devenus populaires à la fin des années 1970 et au début des années 1980, lorsque Mike Richards a commencé à utiliser des fishs à deux fins pour gagner quatre championnats du monde consécutifs. À cette époque, la communauté du surf a découvert comment les ailerons doubles offraient une maniabilité et une vitesse supplémentaires, donnant à Mark Richards un avantage compétitif pour battre ses adversaires qui surfaient des single fins.

Conditions Idéales: petites à petites-moyennes vagues.

Forces:

Plus stable que le single fin, offre une grande maniabilité et amplement de vitesse.

Faiblesses:

Peut sembler « lousse » et rendre les « bottom turns » (virages au bas de la vague) plus difficiles sur de plus grandes vagues, car votre tail pourrait glisser.


Thruster Fin

C’est actuellement la configuration la plus populaire pour la plupart des surfeurs à travers le monde, de débutants à experts. Frustré par le fait que le twin fin ne « mordait » pas assez dans les vagues plus grandes, l’Australien Simon Anderson a eu l’idée de créer un setup de trois fins de taille égale en 1980.

L’aileron supplémentaire placé au milieu à l’arrière du tail offre plus de stabilité et de maniabilité. Le thruster a joué un rôle important dans l’évolution du surf de haute performance, puisqu’il a permis aux experts de réaliser de nombreuses manœuvres radicales.

Conditions Idéales: De nombreux types de conditions. Super amusant dans de bonnes conditions de surf et dans les tubes.

Forces:

Très grande maniabilité et stabilité. Il s’agit d’une excellente configuration d’ailerons pour des manoeuvres de haute performance.

Faiblesses:

Il vous ralentit. La dérive arrière créée plus de traînée (ou « friction ») avec l’eau à l’arrière de la planche.


Quad Fin

La configuration à quatre fins offre un mélange des caractéristiques du twin fin et du thruster. Les « quads » peuvent être géniaux dans les petites vagues, surtout si les ailerons arrières sont placés plus haut sur la planche de surf et plus près des rails. Cela aide les surfeurs à générer de la vitesse, même dans les vagues plus faibles, et cela aide à faire des virages rapides, un peu comme sur un twin fin, mais avec un contrôle supplémentaire.

Les surfeurs utilisent également des quads dans les grosses vagues abruptes, avec les ailerons arrières placés plus loin derrière le surfboard, pour « tenir » mieux dans les vagues puissantes. Les surfeurs avancés bénéficient de la vitesse supplémentaire obtenue en ayant retiré la fin centrale du thruster, et le « hold » supplémentaire sur les lignes hautes dans la vague, en raison de la localisation de deux fins près du rail qui coupe la vague.

Conditions Idéales: de nombreux types de conditions. À son meilleur dans les bonnes vagues puissantes.

Forces:

Plus rapide que le thruster (pas de fin au centre = moins de friction). Il est également très manoeuvrable et surfe bien dans des vagues raides et puissantes.

Faiblesses:

Peut se sentir un peu « lousse », surtout lors de vos premières sessions avec une configuration en « quad ».

Quad Fin Setup
Quad Fin Setup
Autres caractéristiques des « fins »

Le « fin setup » (l’emplacement et le nombre d’ailerons) est très important, mais ce n’est pas tout ce qui importe. Lors du choix des dérives, d’autres aspects doivent être pris en compte. En voici quelques-uns:

Taille de la fin: les ailerons plus gros « mordent » plus dans l’eau, puisqu’une plus grande surface est en contact avec l’eau. Cela se traduit en plus de contrôle et de stabilité. Les plus petites fins créent une sensation plus « lousse », ce qui est parfois utile pour des manœuvres de performance comme le « tail slide ».

Flexibilité de la Fin: les dérives plus rigides offrent une réponse rapide mais elles pardonnent moins lors d’un mauvais virage du surfeur, car elles « mordent » drastiquement dans l’eau.

Base de la Fin: on parle ici de la longueur de la fin à la partie où elle s’attache au surfboard. Des bases plus longues fournissent plus de « tenue » (contrôle) dans les vagues. Lorsque les surfeurs tournent, ils exercent une pression contre les fins, créant une accélération. Une petite base d’aileron générera moins d’accélération, mais fournira des arcs de virage rapides et courts.

Courbe de la Fin: La courbe (« rake » en anglais) signifie à quel point l’aileron s’incline vers l’arrière. Une petite courbe aide à faire des pivots rapides, et plus de courbe aide les virages plus longs et plus prononcés. Généralement, les fins avec une courbe prononcée sont agréables sur les grandes épaules ouvertes.

Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses caractéristiques de la fin. Un autre élément crucial à considérer est la forme du tail de la planche de surf, car elle fonctionne en harmonie avec les ailerons pour créer une réponse particulière dans l’eau.

 Articles qui pourrait vous Intéresser: